CONTACT

MENU

COVID-19 ! et si on en parlait….

Le Conseil d’Analyse Économiques organisme près du Premier Ministre a publié une étude à partir des bases de données du Crédit Mutuel sur les effets de la crise sanitaire due au coronavirus sur les dépenses et l’épargne des ménages.
L’impact est très différent selon les secteurs, la restauration et le voyage ont perdu (-15%) pendant et après le confinement jusqu’à -25% pour les agences de voyage.
D’autres catégories de commerce ont connu une hausse de leurs d’affaires y compris post-confinement. les supérettes, supermarchés et épiceries ont connu une hausse pouvant aller jusqu’à 20% c’est le cas notamment en Avignon où certains supermarchés ont connu un chiffre d’affaire supérieur malgré l’absence du Festival.
De l’épargne pour les plus riches.
Selon le Ministre de l’économie, les français ont épargné pendant le confinement et ce jusqu’à 50 milliards d’euro, mais ce sont les plus riches qui ont épargnés ne pouvant pas dépenser dans leurs loisirs superflus.
C’est aussi vrai pour les grandes entreprises, puisqu’au final le CAC 40 dans son ensemble versera cette année 30,3 milliards d’euro en dividendes au titre de l’année 2019 et pourtant l’économie est à l’arrêt.
Des dettes pour les plus modestes
Pour les ménages parmi les plus modestes l’épargne a été négative. Ils ont dû s’endetter pour faire face à leurs dépenses qui elles sont restées pour eux incompressibles (loyer, gaz, électricité, assurances etc.) ainsi ils n’ont pas pu réduire leur consommation.
Selon le gouvernement, les mutuelles se seraient constituées un important matelas d’économies grâce au confinement et donc il ne trouve rien de mieux que d’imposer aux mutuelles une nouvelle taxe à hauteur de 2,6% du montant de vos cotisations.
En fait, il ne s’agit pas d’économie mais d’un report des dé-penses de soins et prothèses concernant l’audio, le dentaire et l’optique, qui on le voit repartent à la hausse. Qu’à cela ne tienne le gouvernement appliquera sa taxe supplémentaire sur les mutuelles de santé.
Parce que la Solidarité n’est pas un vain mot pour la MGA
C’est bien parce que la MGA, mutuelle de proximité digne héritière des mutuelles des travailleurs, n’est pas une mutuelle comme les autres, que son conseil d’administration a décidé de ne pas appliquer d’augmentation de ces tarifs pour l’année 2021.
L’action sociale
La MGA a aussi fait preuve de solidarité auprès de ses adhérents hospitaliers par la remise d’un modeste chèque cadeau ainsi qu’auprès des petites entreprises et Travailleurs Non Salariés, les plus touchés, avec une exonération ponctuelle de leur cotisation mensuelle, suite au premier confinement.
La MGA s’est également rapprochée de ses adhérents dans les 23 villages du GARD sinistrés suite aux intempéries.
La MGA participe aussi à la collecte de fonds organisée par L’Avenir-Social CGT et le Secours Populaire Français en faveur des sinistrés des vallées de la ROJA et de la VESUBIE.
Jean SAINTY – Vice Président